Le Design en Infographie

cor031

L’harmonie

L’harmonie ne s’obtient pas qu’en musique. L’œil aussi a besoin didentifier ses repères et la définition officielle de l’harmonie  parle d’ailleurs d’une « Combinaison spécifique formant un ensemble dont les éléments divers et séparés se trouvent reliés dans un rapport de convenance, lequel apporte à la fois satisfaction et agrément ». C’est exactement ce que l’on doit chercher à créer avec des graphismes.

Il faut que les gens qui les regardent comprennent directement que les morceaux disparates qui les composent sont liés entre eux, d’une manière qui fait sens pour leur esprit… et qui est agréable à regarder. C’est également, si on considère cette idée d’un peu plus loin, l’intérêt d’une charte graphique : faire sentir aux utilisateurs que tous les outils de communication dépendent d’une même entreprise.

Pour y parvenir, que ce soit pour une affiche ou pour l’ensemble des supports de communication, on peut jouer sur la notion de proximité, soit un espacement logique entre les différents éléments, qui peuvent être plus ou moins proches les uns des autres, tant que cela est effectué de manière régulière.

L’équilibre

L’équilibre, c’est ce qui permet de rassurer l’utilisateur, de ne pas le perturber. L’équilibre a un effet calmant et donne une impression de structure.

Ce principe n’est pourtant pas réservé aux seules institutions sérieuses et même les sociétés les plus décalées peuvent s’en inspirer, surtout qu’il existe différentes manières d’équilibrer ses éléments graphiques.

La hiérarchie

La hiérarchie est cruciale pour faire comprendre, d’un seul regard, quels éléments parmi tous ceux présents sur la page sont les plus importants.

Trois options sous-tendent ce principe :

  • l’arborescence, qui va du plus important vers le plus anodin, par un système d’embranchement.
  • les nids: les éléments sont disposés comme s’ils s’organisaient de manière familiale : les parents au centre, puis les enfants et les petits-enfants, qui se répartissent sur toute la page.
  • l’épaisseur, qui est une expression simple des ordres d’importance : tout ce qui a la même épaisseur ressort du même niveau de lecture et, par extension, de hiérarchie. C’est un peu le principe des titres et sous-titres, par exemple.idennnnf
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post comment